Vérités  sur  l'Algérie...

                                        ...d'avant 1962.




                    " Peut-être que votre professeur d’économie vous a enseigné que la pauvreté du Tiers-Monde est l’héritage de la colonisation. Quel non-sens ! Le Canada a été une colonie,
                   comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou Hong-Kong. En fait le pays le plus riche du monde, les Etats-Unis, fut jadis une colonie. Par contraste, l’Ethiopie, le Liberia, le Tibet,
                    le Sikkim, le Népal et le Bhoutan ne furent jamais colonisés et pourtant ils abritent les populations les plus pauvres du monde…
 » 
                     
Walter William -  Africain Américain  Professeur d'économie à l'Universitée de Virginie (Etats Unis)








                                          L'OEUVRE  FRANCAISE



L'oeuvre Française se retrouve dans tous les domaines, la médecine, l'enseignement, le transport routier, aérien et naval, ou l'industrie, la présence Française a été la raison principale de la sortie moyen âgeuse, dont les Turcs avaient plongés l'Algérie, pour une entrée dans le monde moderne.

Voici quelques citations d'intellectuels Algériens qu'il est bon de rappeler.

Abderrahmane Fares:  "S'il est en Algérie, un domaine où l'effort de la France ne se discute pas, c'est bien celui de l'enseignement. On doit dire que l'école a été un succès certain. Les vieux maîtres, les premiers instituteurs, ont apporté toute leur foi pédagogique sans arrières pensées, et leur influence a été extrêmement heureuse."

Bachir Ben Yamed (Directeur de "Jeune Afrique"): " A son indépendance, nul pays extérieur au monde occidental, Japon et Afrique du Sud exceptés, ne disposait d'une infrastructure aussi developpée que celle de l'Algérie."

Propos d'un homme d'état Syrien: "L'oeuvre de la France est admirable ! Si la France était restée vingt ans de plus, elle aurait fait de l'Algérie l'équivalent d'un pays européen."

Malgré les inombrables difficultés rencontrés en Algérie, la France n'a eu de cesse de développer ce pays.



Avant propos tiré du livre "Algérie" paru en 1957. et édité sur les instructions de M. Robert Lacoste, qui me paraissent bien refléter la réalité et la difficulté de la situation.

" Juger de l'oeuvre accomplie par la France en Algérie, ce n'est pas affirmer ou prétendre que les réalisations ont été remarquables ou insuffisantes, mais c'est se demander honnêtement, en prenant conscience de la complexité des problèmes, s'il lui était possible de faire autre chose et mieux. 
Taxer de colonialiste la politique française en Algérie c'est méconnaitre le fait que, loin d'exploiter à son seul profit ce territoire, la France consacre une partie importante de ses revenus à des investissements non seulement économiques mais sociaux au bénéfice des populations autochtones dont la condition s'est, il faut l'admettre, sensiblement améliorée, surtout si l'on établit une comparaison avec les pays arabes.
Cet effort, loin de se ralentir, s'est intensifié malgré les difficultés présentes, et le Gouvernement mène de front le rétablissement de l'ordre et de la sécurité et une politique d'émancipation et de progrès social comme en témoigne le plan de réformes dont il assure, jour aprés jour, la mise en application." 
" Promouvoir un programme économique dans un territoire dont les ressources sont loin de correspondre à l'ampleur de la poussée démographique, assurer aux travailleurs dont la masse s'accroit chaque année, des moyens d'existence, non seulement en multipliant les possiblités d'emploi mais encore en leur assurant la formation nécessaire, scolariser les enfants dont le nombre s'augmente annuellement de 280.000 unités, lutter contre la maladier, telles sont les tâches essentielles qu'il faut résoudre et qui ne peuvent l'être sans une aide toujours plus importante de la Métropole."


Au paragraphe "Démographie de ce même ouvrage nous pouvons lire:

" L'ampleur de l'oeuvre française entreprise par la France se mesurait déjà à l'accroissement remarquable de la population autochtone qui atteignait plus de 6 millions 200.000 habitants avant la dernière guerre et à l'essor considérable du pays dont la balance commerciale, expression fidèle de sa santé économique, avait progressivement tendu vers l'équilibre qu'elle réalisa et dépassa même légèrement en 1938.

Les données statistiques soulignent qu'en dépit des années de guerre 1940 - 1945 la population comptait au recensement de 1948, 8 millions 680.000 habitants, c'est à dire qu'elle s'était accrue depuis le recensement précédent, douze ans auparavant, de 1 million 530.000 unités. Le taux annuel moyen de cet accroissement atteignait à cette époque 1,4%.
Il est au recensement de 1954 de 2,5%. La population de l'Algérie est actuellement de 9 millions 600.000 habitants. Si l'on constate, en comparant les chiffres de la Métropole que la population de la France a augmenté en 1952 par exemple, de 260.000 habitants pour 42 millions d'habitants, et que celle de l'Algérie égaelement a augmenté de 245.000 unités pour 9 millions 205.000 habitants seulement, on comprendra toute l'ampleur du problème que pose la démographie en Algérie.
En 1955 pour une population de prés de 10 millions d'âmes, l'excédent des naissances sur les décès passe de 4,8 pour 1000 en 1938, à 11 pour 1000 en 1950, avec un fléchissement pendant la dernière guerre, l'excédent à cette date n'est plus que de 3,6. Chez les autochtones, ce fléchissement est noté à la même période, mais l'excédent des naissances sur les décès est nettement plus important; il passe de 10,9 pour 1000 en 1938 à 8,75 pour 1000 en 1945, mais dépasse 15 pour 1000 en 1950.
Cet excédent est aujourd'hui de 10,4 pour 1000 chez les Européens et de 31 pour 1000 pour les autochtones. Le coefficient de natalité de la population européenne, en régression depuis 1921 est cependant supérieur à celui des populations de la France Métropolitaine (16 pour 1000).  Le coefficient de la population autochtone est au contraire en progression constante et dépasse ceux que la Pologne et le Japon avaient atteints entre les années 1921 et 1931, période pendant laquelle ces pays passaient pour avoir la plus forte natalité du monde.
Le fait démographique domine tous les autres problèmes algériens en imposant aux travaux, aux recherches et aux réalisations, une cadence toujours plus rapide.


   
Européens Natalaité Mortalité
1921     26     15
1954     19     8,6
     
Autochtones    
1921     24      20
1954     44      13
 
          
        Les questions de ravitaillement, de travail, d'habitat, de scolarisation, d'assistance médicale et sociale exigent des solutions qui engagent trés lourdement chaque année les finances publiques."


Aprés 1962, la France tenait à respecter ses engagements en parachevant le plan de Constantine comme si rien n'avait changé. Elle continua de verser à la république Algérienne une contribution qui s'est élevèe entre 1962 et 1965 à plus de 2 milliards et demi de francs lourds.
Elle terminera la base de Mers el Kébir et la livrera plus tôt que promis, en y ajoutant un nouvel aéroport à Bou-Sfer.


 REFLEXION,  TOUT   A  FAIT PERSONNEL


Je pense personnellement qu'au vu du passé créatif, constructif et inventif de la France, l'Algérie a bénéficié de tout ce savoir faire pour se développer et être à un niveau  qui pouvait égaler n'importe quel pays européen en 1962....

En effet quand on recherche le nombre d'inventions françaises on s'aperçoit bien vite  que dans plusieurs domaine la France a excellé voire a surpassé un grand nombre de pays.

- 1320  invention du verre plat
- 1420  fécondation artificielle des oeufs de poisson.
- 1561  invention du tour mécanique à fileter  de Jacques Besson.
- 1565  ligature des vaisseaux sanguins par Ambroise Paré.
- 1605  journal imprimé par Johann Carolus
- 1625  invention de la transfusion sanguine.
- 1631  Pierre Vernier invente le dispositif de mesure (le vernier)
- 1661  le niveau à bulle, inventé par Thévenot.
- 1679  Denis Papin invente l'autocuiseur (cocotte minute).
- 1687  Denis Papin invente le principe d'une machine à vapeur à piston.
- 1689  pompe centrifuge de Denis Papin.
- 1696  le métronome pour mesurer le rythme de la musique d'Etienne Loulié.
- 1735  l'appendicectomie inventé par Claudius Amyand.
- 1743  l'ascenseur à contrepoids par De Velayer.
- 1747  l'électromètre pour mesurer la charge électrique de Jean Antoine Nollet.
- 1751  le tour à charioter par Jacques de Vaucanson.
- 1751  la machine à raboter  de Nicolas Tocq.
- 1765  la ceinture de sauvetage par Jea-Baptiste de la Chapelle.
- 1768  l'aréomètre pour mesurer la masse volumique d'un liquide inventé par Antoine Baumé.
- 1780  le calorimètre pour mesurer les quantités de chaleur par Antoine Lavoisier et Pierre-Simon de Laplace.
- 1783  l'aérostat de Joseph et Etienne de Montgolfier.
- 1794  la télégraphie aérienne par Claude Chappe.
- 1798  le métier textile circulaire de Decroise.
- 1799  le Système Internationale d'unités.
- 1800  le métier à tisser de Jacquard.
- 1806  la morphine d'Armand Seguin, Bernard Courtois et Charles Derosne.
- 1815  l'acide cyanhydrique de Louis Joseph Gay-Lussac.
- 1816  la photographie de Nicéphore Niepce.
- 1818  la géothermie de François de Larderel.
- 1819  mesure de la tension artérielle par Jean-Louis Marie Poiseuille.
- 1819  le stéthoscope de René-Théophile-Hyacinthe Laënnec.
- 1820  la quinine par Joseph Bienaimé Caventou et Joseph Pelletier.
- 1821  le dynamomètre de Gaspard de Prony.
- 1824  l'alcoomètre de Louis Joseph Gay-Lussac.
- 1826  l'endoscopie de Pierre Salomon Ségalas.
- 1829  la locomotive à chaudière tubulaire par Marc Seguin.
- 1829  le système Braille par Louis Braille.
- 1829  la serrure à deux pennes de Charles -Louis Sterlin et Eugène Bricard.
- 1830  la machine à coudre de Barhélémy Thimmonier.
- 1830  l'objectif photographique de Chevalier.
- 1830  le tour universel par Etienne Calla.
- 1832  la turbine hydraulique par Benoit Fourneyron.
- 1835  la machine à cintrer d'E.Philippe.
- 1839  la cellule photovoltaïque, Antoine Becquerel.
- 1839  le creusement des puits par fonçage à air comprimé procédé Triger de Jacques Triger.
- 1840  le ciment moderne par Louis Vicat.
- 1840  le baromètre anéroïde de Lucien Vidi.
- 1848  le micromètre de Jean-Louis Palmer.
- 1849  le béton armé de Joseph Monier.
- 1849  le manomètre métallique , tube de Bourdon d'Eugène Bourdon.
- 1853  l'aspirine de Frédéric Gerhardt.
- 1857  le télescope à miroir parabolique en verre par Léon Foucault.
- 1857  la bétonnière de Cézanne.
- 1859  le rouleau compresseur à vapeur de L.Lemoine.
- 1859  la batterie rechargeable de Gaston Planté.
- 1859  le servomoteur, Joseph Farcot.
- 1863  la machine frigorifique à l'ammoniac de Ferdinand Carré.
- 1865  la pasteurisation de Louis Pasteur.
- 1865  la cartouche à percussion centrale par Boxer et Schneider.
- 1866  la pile sèche de Georges Leclanché.
- 1866  l'extincteur chimique de F.Carlier.
- 1869  le roulement à billes pour véhicule inventé par Jules Pierre Surinay.
- 1869  le vélo à chaine par A.Guilmet.
- 1875  le moteur refroidi par air de A.De Bishop.
- 1879  le rhéostat, appareil de réglage du courant par Louis Clerc.
- 1879  l'autoclave, appareil de stérilisation de Charles Chamberland.
- 1881  le vaccin contre le cahrbon (pour les animaux) de Louis Pasteur.
- 1881  la stéréophonie de Clément Ader.
- 1884  le transformateur électrique, Lucien Gaulard.
- 1885  le vaccin contre la rage de Louis Pasteur.
- 1885  le carburateur à niveau constant par Fernad Forest.
- 1886  le pyromètre thermoélectrique pour mesurer la température à distance, Henri le Chatelier.
- 1888  la machine à calculer à extraire les racines carrées de Léon Bollée.
- 1891  le sérum antidiphtérique d'Emile Roux.
- 1891  le pneumatique démontable à chambre à air d'Edouard Michelin.
- 1893  l'oscillographe pour l'étude graphique des courants, André Blondel.
- 1895  le camion à moteur à essence de Panhard et Levassor.
- 1896  le sérum anticholérique d'Emile Roux.
- 1898  l'embrayage à friction, De Dion-Bouton.
- 1900  le thermomètre à éther de pétrole d'Arsène d'Arsonval.
- 1900  l'accéléromètre d'Engène Huguenard.
- 1910  l'hydravion d'Henri Fabre.
- 1912  le fréquencemètre de René Barthélémy.
- 1915  le sonar inventé par Paul Langevin.
- 1921  le vaccin antituberculeux, le BCG d'Albert Calmette et Camille Guérin.
- 1922  le vaccin antitétanique à l'Institut Mérieux.
- 1926  le turbocompresseur pour avion d'Auguste Rateau.
- 1927  l'ABS (anti blocage des roues) de Gabriel Voisin.
- 1929  la radiosonde pour l'étude de l'atmosphère de Robert Bureau et Pierre Idrac.
- 1930  le coronographe pour l'étude du soleil, Bernard Lyot.
- 1930  l'orgue électronique d'Edouard Coupleux et Joseph Givelet.
- 1934  la radioactivité artificielle d'Irène et Frédéric Joliot-Curie.
- 1941  le microscope protonique de Claude Magnan et Paul Chanson.
- 1943  le scaphandre autonome moderne de Jacques-Yves Cousteau et Emile Gagnan.
- 1946  le pneu à carcasse radiale de Michelin.
- 1946  le vélosolex de la Société Solex.
- 1949  la mobylette d'Eric Jaulmes et Charles Benoit chez Motobécane.
- 1955  l'avion à réaction à moteur arrières, Caravelle, de Pierre Satre.
- 1956  le procédé SECAM de télévision couleur breveté Henri de France.
- 1956  le pot catalytique d'Eugène Houdry.
- 1959  le verre progressif Varilux de Bernard Maitenaz.
- 1966  l'aérotrain de Jean Bertin.
- 1967  l'hélicoptère à rotor caréné Fenestron, SA340 Gazelle, Sud-Aviation.
- 1972  le micro ordinateur par François Gernelle.
- 1974  la carte à puce de Roland Moreno.
- 1976  le vaccin contre l'hépatite B de Philippe Maupas.
- 1978  verrouillage à distance des portes de voiture de Paul Lipschutz.
- 1978  l'allumage électronique intégral de Thomson.
- 1981  la pompe à insuline sous-cutanée de Jacques Mirouze.
- 1984  le laser dentaire, SAT.
- 1985  le dépistage du Sida de l'Institut Pasteur.
- 1986  le pavé autobloquant de René Temey.
- 1988  l'embrayage électronique de chez Valéo.
- 1989  le test Hépatite C
- 1990  la plaque à induction de Thomson.
- 1999  Plavix le médicament anti-coagulant Sanofi-Aventis.


 
Sur la liste de brevets déposé de 399 que je possède je n'ai repris que 116, au vu de toutes ces inventions nous pouvons comprendre qu'en 1830 la France était bien le seul pays à pouvoir reconstruire ce pays que l'on appelait "Barbarie", laissé à l'abandon depuis des siècles et qui est devenu par la suite "Algérie", une fois de plus une création Française, tant par le nom que par les constructions et structures faites sur cette terre.

Je pense également qu'en Algérie seules deux civilisations ont tout fait pour développer ce pays, les Romains et les Français., toutes autres civilisations n'ont fais que piller et réduire les populations à l'esclavage.

Collection du "Centenaire de l'Algérie" en 1930  "Un siècle de colonisation, études au microscope" Emile Félix Gautier:
"S'il existe quelque part sur la planète une région où, tout mis en balance, le phénomène colonial ait abouti à un épanouissement plus éclatant qu'en Algérie, on n'imagine pas où çà peut bien être".


D'Edmond Charlot (premier éditeur de Camus) 1989:  "Loin de moi l'idée de penser que la France n'avait rien fait en Algérie. Elle y a presque tout fait et en tout cas plus que ce qu'aucun pays n'a fait dans le monde colonial. Mais elle n'est pas allée jusqu'au bout."

J'ajouterais, lui a t'on laissé le temps....une chose est sûre les infrastructures présentent sur le terrain n'étaient pas du "virtuel" !!!



        Bône - La Poste     Blida - La Poste
             Bône - La Poste                                                                                  Blida - La Poste


A l'arrivée des français en 1830, le pays était à construire entièrement,  même l'état civil n'existait pas, beaucoup  d'algériens, je devrais dire d'habitants de Barbarie, (car en 1830 le pays ne s'appelait pas encore "Algérie"),ne connaissaient ni leur nom, ni leur date de naissance. Seuls les pieds noirs doivent se rappeler des appels en classe et d'avoir entendu ces SNP Mohamed, SNP Ali, SNP Aziz..... et j'en passe, SNP voulant dire Sans Nom Perdu. 







à  suivre.....


 








                                                                                          


                                                                                            *************
 
 



Créer un site
Créer un site